Conseil placement la Tontine

La Tontine : Financer un projet à plus de 10 ans

Placement TONTINE : comment allier prudence et rentabilité !

La chute lente et inéluctable des fonds euros, le peu d’intérêt des fonds obligataires et la volatilité des autres UC conduisent de plus en plus d’épargnants en quête de développer leur capital à se tourner vers ce placement ancestral.

La Tontine Financière est une association collective d’épargne viagère (code des assurances : art R322-139 à 159). Elle réunit des épargnants pour investir des fonds en commun. Au terme de l’association, les fruits de la gestion sont intégralement répartis.

Si les sociétés à forme tontinière ne peuvent pas s’engager sur un rendement minimal ni sur un capital garanti au terme, elles proposent de fait, depuis longtemps, d’accroître son épargne net d’inflation, de frais et de fiscalité (soit d’augmenter son pouvoir d’achat réel).

Un blocage de l’épargne largement gagnant

La réussite de cette formule réside largement dans les conséquences du blocage des sommes investies. En effet, sur une période choisie, allant de 10 à 25 ans, les sommes versées sur la tontine sont bloquées.

D’où l’investissement par le gérant de 100% des sommes disponibles, et une gestion à horizon qui permet des effets de leviers plus forts, tout en favorisant une gestion sécuritaire progressive.

Ce blocage implique de n’investir qu’une partie minoritaire de son capital et de faire au préalable un bilan complet avec un conseiller avisé pour ne pas sous-estimer les aspects économique, matrimoniaux et successoraux.

Placement en tontine : les avantages fiscaux

Pour ceux que cela concerne, la Tontine sort de l’assiette pour le calcul l’impôt de solidarité sur la fortune ISF. Une cerise sur le gâteau envisageable si l’on a moins de 70 ans au moment du versement.

La fiscalité à l’issue de la Tontine est favorable : elle reprend celle de l’Assurance-Vie.
En cas de décès, les sommes investies sont réparties aux autres associés (cette répartition pèse très peu dans le rendement global).

Or, à la souscription, il est proposé et souscrit la plupart du temps, une contre-assurance décès propre à la Tontine (art R 322-148). En cas de décès, cela permet aux bénéficiaires désignés de toucher immédiatement un capital dans les conditions d’une assurance décès (pas de prélèvements sociaux…).

La Tontine vous permet ainsi de bénéficier, au terme choisi, d’un capital disponible.

Histoire et géographie

Attention à ne pas confondre avec les pactes tontiniers d’un bien immobilier, ni avec les tontines pratiquées en Afrique ou en Asie. Seul point commun, une certaine mutualisation.

Ce principe ancestral fut importé en France au XVIIème siècle par M. Tonti, d’où son nom, puis développé en France en particulier sous Louis-Philippe. Son mécanisme est aujourd’hui parfaitement légiféré, loin d’une mode ou d’une création marketing astucieuse, cette solution a de beaux jours devant elle.

Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus sur les placements tontiniers.

La Tontine : Financer un projet à plus de 10 ans
4.6 (92.63%) 19 votes