Comment se déroule un diagnostic immobilier ?

Afin de bien vendre votre logement, et ceci, dans les plus brefs délais, vous aurez besoin de faire un diagnostic immobilier. En effet, le diagnostic immobilier montre l’état du bien qui sera vendu, acheté ou mis en location. Pour l’acheteur ou le locataire, cela est une garantie qu’il intègre véritablement un logement en bon état. Mais, comment se fait un tel diagnostic ?

À quoi aboutira un diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier est fait dans un but précis. Il permet de constituer un dossier de diagnostic technique (DDT). Il est effectué par un technicien comme ACTION DIAG HABITAT et revient à contrôler plus en profondeur un bien immobilier avant la réalisation d’un projet immobilier. Il peut être question de la vente du bien ou des travaux de rénovation à engager. Ce diagnostic révèlera les vices cachés du logement qui pourront être réglés avant que le propriétaire ne fasse un réel projet sur ledit logement. Le DDT figurera ensuite dans la promesse de vente lorsqu’il s’agira de vendre le bien ou dans le contrat de location si le bien doit être mis en location.

La prise de contact

Avant que le diagnostiqueur ne se présente chez vous, vous devez au préalable prendre contact avec lui. À cet effet, vous pourrez vous rendre à son service pour lui expliquer votre projet. Il lui reviendra par la suite de vous envoyer un mail notifiant son accord pour vous réaliser le diagnostic avec, en pièce jointe, un ordre de mission. En outre, le mail devra comporter un devis des diagnostics qu’il pourrait être amené à faire dans le logement. Il vous informera aussi de la date de son intervention afin que vous soyez prêt à le recevoir.

Que devez-vous apprêter alors avant son arrivée ?

La réalisation du diagnostic immobilier revient à contrôler un certain nombre de choses dans le logement en se basant sur des critères bien précis. Il s’agit entre autres de la vérification de la performance énergétique du bien, la présence ou non des termites ou d’amiante, etc. Pour lui simplifier les choses à son arrivée, vous lui présenterez les diagnostics immobiliers qui ont été déjà réalisés dans la maison. Vous lui présenterez aussi le descriptif technique et l’acte authentique de vente. Par ailleurs, il faudra qu’il ait accès à toutes les pièces de votre maison. Vous devez lui remettre également vos factures d’énergie. Avec cette information, il pourra faire aisément le Diagnostic de Performance Energétique. Enfin, appretez les factures d’entretiens de même que votre acte de propriété.

Le contrôle technique proprement dit

Une fois sur le terrain, il saura exactement ce qu’il aura à faire après que vous lui aurez présenté les documents qui viennent d’être énumérés. Le diagnostiqueur est un expert du domaine qui sait exactement quoi contrôler suivant la date de construction du logement. Il sait par exemple qu’il devra contrôler l’état de votre installation électrique et de gaz si le logement a plus de quinze ans. Pour ce faire, il peut couper le courant et vous inviter à arrêter ou à mettre en marche votre chaudière. Si votre habitation existe avant 1949, il fera un diagnostic de plomb en contrôlant proprement toutes les pièces de l’habitation. Une fois ces vérifications effectuées, il vous enverra depuis sa base, le rapport du diagnostic immobilier.